• Du flou au flou.

     

     
     


    votre commentaire
  • Chalut, c'est chuste pour vous dire, slurp, qu'en rentrant chez moi, ce chouar,  grunch, j'ai entendu des petites voix qui m'appelaient : « viens, viens...mange moi, mange moi !!!".
    Alors j'ai plaché mon estomac sur GPS direction le garde manger, schroupmf,  et plus j'avanchais, plus mes papilles jouaient des maracas sur un air de miam miam!!

    Alors j'ai ouvert la lucarne machique, gloups, et là, ça  grouillait  de partout ! Plein de bébés gâteaux!

    La tartelette au citron, groumpft,  qui babillait : « moi moi moi ! » !

    Et  mimi la petite mousse au cassis  qui gazouillait à côté des petits choux crème et praliné !

    Les jumeaux café et chocolat, slurp, du Père Eclair, qui piaffaient comme des petits fous !

    Et la mignonne bavaroise, bien dodue, avec ses petites joues roses et rebondies !Crunch

    Mon colloc m'a dit que c'est not' voigin qui nous a confié les petits pour qu'on en prenne choin. A c'qui parait, chuis une nounou exemplaire ! Merchi voigin !

    Alors j'ai commencé à m'occuper de la petite tartelette  au citron et puis de ses sœurs et après ses cousines mais alors que je m'apprêtais, gloups, à changer le petit Chaint Honoré,  mon colloc il m'a dit : «Magwann,  tu vas être malade ! »
    Alors moi, j'lui ai  dit à mon colloc : «  Ecoute coco, j'ai trop l'intestin maternel pour laicher pleurer les petits !T'inquiète pas, y  chont entre de bonnes mains ! »
    Vraiment, j'ai le cœur trop gros ! Mon colloc il dit que chechont  mes yeux  qui sont gros. Pfff !
    N'empêche, ce soir je me suis occupée de tous les bébés citron (et quelques petits camarades de lit...) !  Schroupmf. Et toute seule comme une grande !

    Bon je vais aller coucher le petit Moka et je laiche  dormir les petits jusqu'au bib de 7 heures !

     Ha ! Qu'est ce qu'on ferait pas pour les mômes !Vive la garde partagée!!

    Allez, c'est pas parce qu'on a des enfants qu'on a plus le temps pour rien, alors on s'informe, on se cultive et  on revoit ses classiques :
    " La cicrane et la froumi "



    8 commentaires

  • votre commentaire
  •  " Ou comment savoir se décrédibiliser auprès de son Big Boss et passer pour la reine des tartes  en deux leçons  et  un quart d'heure  "

    Leçon n° 1

    Magwann : clope au bec,  " The Phantom of Opera "de Nightwish,  pleines décibels, je suis en grande discussion avec moi-même  et je me chantonneparle : lalala –ok, ça c'est fait- lalala-alors ça on va  dire  que c'est  bon- the phantom of the opera is there, lalala- putain, ça j'ai zappé- Beware the phantom of the opera, blablabla...
    Ambiance...

    The big boss  entre dans mon bureau pour taper la discute.

    The big boss  : « Bonjour !  Et alors, où as-tu pris toutes ces couleurs ? » ( cf. mon bronzage)

    Magwann : «  Oui, oui !  »

    The big boss  : «  ...  »

    ll me parle, je vois  bien qu'il me parle parce que   sa bouche fait  de l'aérobique.  Mais  je pige rien, mais alors rien...

    The big boss  : « Et alors, tu es partie où en vacances? » - il reformule car  il  vient  de découvrir un spécimen  du  quota imposé de dindes de son service

    Magwann : - grand sourire ultrabriiiite ...comme je sais très  bien le faire - ça c'est ma botte secrète spéciale Miss France quand je décode pas les onomatopées de mes congénères  et que je veux garder un semblant de dignité: je montre toutes mes dents.  Laser flash dénicotine paralysant ! Go ! J'éblouis  l'adversaire de  toutes mes dents  le temps  pour moi  de connecter les fusibles.  Bon alors généralement ça marche mon truc. Mais des fois non -

    The big boss  : « ... ?? ». - ben là par exemple, ça marche pas -

    Magwann : «  Ola, j'entends rien avec la musique  là ! »  - Et vous pensez   que j'aurais eu  idée de baisser les décibels ? Que nenni !!  Je me rends bien compte que le moment est critique et que je vais gagner le label Brèle plus ultra . Comme toujours dans ces cas là, on perd  tragiquement  son sang froid et  on s'enfonce gaiement dans la connerie...Alors allons-y :

    Magwann« J'ai du mal à faire le focus avec mes lentilles,  je vous vois mal ! » Sans déconner,  je l'ai dit ça...



    The big boss  : «  bon... ben je te laisse... bon courage ». Désolé le mec. Navré même...attéré ?... Attéré.

    Magwann: « Oui, c'est ça ! » - Et vas-y que je ressors ma botte secrète «  mon dentiste est fabuleux, t'as vu ? »,  doublée d'un  gloussement hystérique...-

    Suicide professionnel...

    Leçon n° 2

    Je croise  The Big Boss dans le couloir :

    Magwann :  « Bonjour ! - je vous rappelle qu'il vient de sortir de  mon bureau...magwann : dinde ascendant poisson rouge...-  et bon week-end !! » - Genre je rattrape au vol un résidu d'honneur et ma prime annuelle...-

    The big boss   «  Merci ! »- avec un grand sourire-

    A ce niveau de l'action, je suis  fière de moi :  je suis parvenue à désamorcer  la situation de crise avec brio ! Et puis alors je me retourne, gonflée à  bloc ...et là...
     Et bien, là,  en toute simplicité je me FRACASSE  l 'épaule contre le mur. Nan, je devrais dire, je me CATAPULTE  contre le mur !!...
    Et avec le sourire...

    The big boss  : « ... » - avec un fou rire refoulé et des yeux gros comme des pastèques...-

    Magwann : Et puis, de bien entendu,  la petite phrase ROYALE, bien sentie :   " Je suis vraiment la Reine des gourdes !! "

    Au cas où il aurait encore des doutes...
    No comment... 

    Que celles et ceux qui ont un jour 
      été  membres honorifiques de la confrérie  des dindes & dindons battent de l'aile ! Y a-t-il des dindonneaux  dans l'avion ? 

    ps : heu sinon, j'ai eu 19 en Latin au bac, ça compte ça ? Euh, d'accord, je rentre dans mon bocal de formol...








    8 commentaires
  • Clop clop clop

     La fan Magwann : Bien le bonjour Ma-demoi-selle
    Super DJette petit train : Bonjour Ma-demoi-selle
    La fan Magwann :  Je viens à vous car la Poste a fouillé dans tous ses tiroirs mais n'a aucune trace  des billets de train que j'ai achetés sur internet. J'ai contacté trois fois les supers DJ petit train on-the-net, sans succès. Et alors je suis bien ennuyée  car je pars voir ma mémé. Voilà la facture avec les références.
    Super DJette petit train : Il arrive que les billets soient perdus.
    La fan Magwann : Ah bon ? Pouvez-vous vérifier si mes billets ont bien été envoyés s'il vous plait ?
    Super DJette petit train : Non, on ne peut pas savoir




     
    La fan Magwann : Pardon ? Vous n'avez aucune traçabilité ? Vous ne savez pas si vous avez envoyé les billets à vos clients ?
    Super DJette petit train : Non.
    La fan Magwann : Vous plaisantez là ?
    Super DJette petit train : Non, pas du tout. Nous sommes une agence, nous ne nous occupons pas de l'envoi des billets achetés sur internet.
    Super DJette petit train : Oui, d'accord, mais jusqu'à preuve du contraire, vous ETES la Société Petit train, non ? Vous pouvez bien appeler la plateforme pour savoir si mes billets ont été envoyés, non ?
    Super DJette petit train : Non, je vous le répète, ce n'est pas de notre ressort !!
    La fan Magwann : Ecoutez, vous avez un téléphone ? Vous le décrochez et vous appelez la plateforme pour savoir si les billets ont été envoyés, c'est pas compliqué, non ?
    Super DJette petit train : Non, je vous dis ! Je n'ai aucun numéro !
    La fan Magwann :C'est dingue ça ! Appelez-moi votre supérieur

     Pendant ce temps là, un quinzaine de personnes assiste  au mini pugilat  dans un silence religieux, les cous tordus pour mieux assister au spectacle.. Ambiance, ambiance...
    hum

    clop clop clop

    Super DJette petit train : J'ai vérifié avec mon responsable, nous n'avons aucun numéro.
    La fan Magwann : C'est incroyable ! Bon, c'est pas grave, établissez-moi un duplicata.
    Super DJette petit train : Ah non, ce n'est pas possible.
    La fan Magwann : Comment ça, PAS POSSIBLE ? Mais attendez, je fais comment là ? Je vous ai acheté des billets que je n'ai jamais reçus !
    Super DJette petit train : Et bien la seule solution est que vous rachetiez les billets et on vous rembourse après. C'est la procédure.
    La fan Magwann : Non mais là, vous plaisantez vraiment, non ? Il est hors de question que je rachète des billets que j'ai déjà payés !!
    Super DJette petit train : C'est la procédure !!
    La fan Magwann : Je regrette mais je refuse ! C'est honteux !
    Super DJette petit train : C'est la procédure !!
    La fan Magwann :  Alors on fait comment là ?
    Super DJette petit train : Je sais pas !!
    La fan Magwann : Je ne bougerai pas.
    Super DJette petit train : Vous n'avez qu'à allez à la Gare de l'Est !
    La fan Magwann : Quoi ?  C'est quoi encore cette histoire ?!!
    Super DJette petit train : Vous vous rendez à la Gare de l'Est, les billets transitent là-bas,  vous verrez si vos billets s'y trouvent !!
    La fan Magwann : Non, mais ça va pas bien ? Alors si les billets sont peut-être là-bas, appelez la Gare de l'Est !
    Super DJette petit train : Non !
    La fan Magwann : Comment ça non ?!! Je vais quand même pas aller à la Gare de l'Est pour faire votre boulot non ?!
    Super DJette petit train : Je n'ai pas leur numéro !! C'est un centre interdit au public, et je n'ai pas leur numéro !
    La fan Magwann : Nan mais alors  là c'est une énorme farce !!! Vous êtes en train de me dire que c'est un site interdit au public et moi je vais débarquer la fleur au fusil, coucou c'est moi, je  cherche mes billets ?!!
    Super DJette petit train : Qu'est ce qui vous en empêche ?!!
    La fan Magwann : Ce qui m'en empêche Mademoiselle, c'est que moi, à la différence de vous, je travaille et qu'il est hors de question que je me déplace pour chercher ces foutus billets !!!
    Super DJette petit train : Je ne peux rien faire pour vous !!
    La fan Magwann : Alors qu'est ce qu'on fait là ?
    Super DJette petit train : Vous rachetez vos billets !! C'est la procédure !
    La fan Magwann : Non, par principe, non !! Et comment fait une famille entière qui ne reçoit pas ses billets ? Elle rachète ses billets avec le sourire ?!
    Super DJette petit train : Vous n'aviez qu'à acheter vos billets en guichet,  pas par internet !
    La fan Magwann : alors ça c'est très pertinent, je m'en souviendrai !!
    Super DJette petit train :...
    La fan Magwann :...
    La fan Magwann : Alors vous savez quoi ? Je vais prendre ce fichu train sans mes billets et   je vous enverrai l'amende !!
    Super DJette petit train : Je vous répète qu'il n'y pas d'autre solution !!
    La fan Magwann : Ok. Bon, admettons que je vous rachète les billets, sous quels délais s'effectue le remboursement ?
    Super DJette petit train : Je ne sais pas !!
    La fan Magwann : OUAH !!!! Alors là c'est le pompon !! Vous ne savez pas quand je serai remboursée !!!C'est pas indiqué dans votre PRO-CE-DU-RE ?!!!
    Super DJette petit train : Nooooooooonnnnnnnn !!!
    La fan Magwann : Alors ok !! C'est très simple : je vous fais un chèque et vous ne l'encaisserez qu'une fois le remboursement sera effectué sur mon compte. Voilà
     
       
    Super DJette petit train : c'est hors de question !

    Bon, alors à ce niveau de l'histoire, je me suis levée, j'ai remercié Super DJette petit train  aussi poliment que ma colère me le permettait. Elle était aussi rouge que j'étais verte et j'ai pris le métro...direction Gare de l'Est. Hum.
    Clop clop clop

    La fan Magwann : Bien le bonjour Ma-demoi-selle
    Super DJette petit train : Faites la queue comme tout le monde !
    La fan Magwann : Heu.. alors oui, mais non. Voyez-vous c'est une de vos collègues qui m'envoie, j'ai déjà fait la queue, mes billets  sont perdus et on m'envoie ici pour savoir si vous ne les avez pas !
    Super DJette petit train : Bonjour Mô-ssieur, je vous écoute ?
    La fan Magwann : S'il vous plait ?!
    Super DJette petit train : Faites la queue !
    La fan Magwann : Non, mais écoutez ! Pourriez- vous simplement m'indiquer à qui je dois m'adresser pour mes billets ? !
    Super DJette petit train : Je ne m'occupe pas de ça !
    La fan Magwann : Non, d'accord, mais pourriez-vous simplement m'indiquer à qui m'adresser ? On m'a dit que les billets transitent par la Gare de l'Est !
    Super DJette petit train : Les billets ne transitent plus par ici depuis deux ans !

    La rage. LA RAGE.
    A cet instant je pense à ce bon vieux sketch de Fernand Raynaud et son 22 à Asnières... 

    clop clop clop
    Retour au bureau.

    La fan Magwann : bip bip bop.
    Super DJ petit train  On-the-net : Allo ?
    La fan Magwann : Oui, bonjour Mô-ssieur ! Déjà appelé trois fois-stop- Mes références- stop- mon nom- stop- billets-perdus- stop- je connais la procédure-je refuse- stop- où sont mes billets - stop ?
    Super DJ petit train  On-the-net : je ne sais pas
    La fan Magwann :ok-stop-comment je fais-stop ?
    Super DJ petit train  On-the-net : et bien annulez votre voyage !
    La fan Magwann :Ah ben oui, chuis conne, j'y avais pas pensé ! La voilà la solution ! Merci Môssieur ! Aurevoir !

    Ok. J'ai racheté mes billets. J'ai pris le train. Je suis  arrivée chez Mémé.
    Et vous savez quoi ? Pour la première fois de ma vie je n'ai pas été contrôlée dans le train.
    Et
     j'ai été remboursée !

    bouh ! 

    Petite ballade musicale: Le petit train  d 'André Claveau


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique