• La natation synchronisée: un sport d'excellence

    Je reste toujours autant fascinée par la natation synchronisée : un sport extrêmement rigoureux qui exige endurance, souplesse et élégance.
    Pour avoir pratiqué ce sport durant 8 ans, je sais le travail que la démonstration suivante requiert:



    Mondiaux de Montréal 2005-Equipe du Japon- Ballet Libre en équipe

    A l'époque, c'était  deux entrainements par semaine : musculation, assouplissements, apnée, échauffement –papillon -dos- brasse -crawl-entrainement. Le plus hard : le rétropédalage! Cela consiste à enchainer les longueurs de bassin en faisant des « tourniquets » avec les jambes, sans l'aide des bras, buste hors de l'eau.

    Depuis, le Nutella et le tabac sont passés par là... Mon médecin est formel, malgré le paquet et demi de clopes que j'inhale quotidiennement, mes poumons sont en bon état, en grande partie grace à mes années de synchro...

    Bien contente que les hommes pratiquent à nouveau ce sport d'exception.
    A nouveau ? Et bien oui car la natation synchronisée est à l'origine  un sport d'hommes : en effet , des fresques de Pompéi attesteraient de cette pratique masculine comme divertissement, ainsi que dans la Grèce antique. C'est dans l'Angleterre du XIXème siècle que les hommes s'adonnent à ce sport, appelé à l'époque « natation ornementale scientifique », sans fond musical, avec en1892 la première compétition du genre.

    C'est dans les années quarante que la star de cinéma américaine Esther Williams popularise  la natation synchronisée avec une représentation au  Wold's Fair de San Francisco, enchainant plusieurs ballets nautiques et comédies musicales , dont  le mémorable « Bal des Sirènes ».  
     
    Esther Williams

    Sport olympique depuis 1984, la natation synchronisée prend ses lettres de noblesse, même si pour certains la synchro  demeure encore un sport kitch et mièvre...


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Novembre 2006 à 23:28
    Natation synchronisée
    J'ai toujours été impressioné par ce sport dont j'imagine les difficultés... Cette grâce, ces sourires liés aux perfomances physiques... Comme si c'était facile, voire inné... j'aime vraiment ce genre de performances. Magwann... 1 paquet et demi, faut te résonner... tant que tes poumons sont encore rose. @+
    2
    Jeudi 23 Novembre 2006 à 23:39
    >Sima78
    La synchro, c'est vraiment sublime, y pas à tortiller, c'est vrai! La clope: je ferais bientôt un post à ma sauce sur ce satané tabac et mon record de tentatives de sevrage qui s'élève aujourd'hui à : tata, roulements de tambour... 26 tentatives!... J'ai malheureusement pas mal de petits billets sur le sujet dans mon tiroir... soupir... C'est aussi une histoire de famille: ("Vous avez dit sevrage tabagique?" ): http://magwann.blogg.org/date-2006-10-offset-20.html Byebye Sima!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :